The Troll's factory

Geekeries & pensées
-->

24heures de l’INSA de Lyon 2011 : Première soirée de folie

Un petit post sur le festival entièrement gratuit qui se déroule en ce moment sur le campus de La Doua à Lyon pour dire que la première soirée cette année a été très largement à la hauteur des messages de propagande sur la qualité de la programmation concerts.

Si la soirée a commencé doucement mais sûrement avec les très bons The Surgeries, qui nous ont emmenés sur un son résolument rock :

Le cœur de la soirée a clairement été le groupe Kiemsa (qui avait d’ailleurs le temps de scène le plus long) qui a littéralement enflammé la public avec un son entre un ska-punk très engagé et un hard-rock/métal hyper-énergique.
Hyper-énergique, d’ailleurs, c’est la première chose qui vient à l’esprit quand il est question de qualifier leur chanteur. Qu’il m’a fallu suivre de très près pour arriver à prendre en photo à l’arrêt, et ajouté au matériel photographique relatif que je possède, je ne peux du coup pas vous montrer de photos de très haute qualité, mais voici quelques extraits :

Sachez que Kiemsa est passé aux 24heures de l’INSA de Lyon à l’occasion de sa dernière tournée avant l’arrêt du groupe, prévue pour la fin d’année (« pour arrêter en beauté, au sommet de notre gloire ! », dixit le chanteur lui-même).

La nuit s’est terminée aux côté du groupe Irlandais Dolorentos qui nous a emmené sur des chemins plus rock’n'roll avec un son plus « délicat » ! Première fois qu’ils jouaient en France, les Dolorentos semblent avoir apprécié l’accueil de Lyon, espérons les revoir bientôt :) :

 

Enfin, le dernier groupe à monter sur scène pour clôturer cette première nuit de concerts étaient les électro-rock Nasser :

Malgré une super musique, on regrettera pour ce dernier groupe un son réellement beaucoup trop fort (et pourtant, je suis pas de ceux qui trouvent facilement que c’est trop fort!) qui, couplé à des problèmes techniques à répétition et à l’heure tardive, a quelques peu fait fuir le public pour un ultime rush sur les bus :

 

posté par Troll dans Pensées avec aucun commentaire

Lyon, la ville aux mille bourgeois…et de qualité !

Le mois prochain à Lyon s’organise la Foire de Lyon,un évènement pas tant festif que commercial, mais qui pourrait tout de même faire penser à une bonne sortie en famille ou entre amis, plutôt tourné vers les moins de 50 ans dirons-nous.

Cependant, quand on se balade sur le site Internet de la Foire de Lyon, que voit-on dans le « Bilan 2009 » ? On voit écrit le paragraphe suivant :

Des visiteurs de qualité :
- 62% des visiteurs sont de CSP moyennes et plus (contre 44% sur le Rhône).
- 60% des visiteurs ont une maison individuelle avec un jardin et 65% sont propriétaires.



Ça laisse à réfléchir sur les intentions très festives et conviviales des organisateurs : Si vous faites partie des classes moyenne basse et basse, vous n’êtes tout simplement pas un visiteur de qualité ! D’ailleurs, vous feriez mieux de ne pas venir, ça fera plus de place pour les « vrais visiteurs », ceux qui ont assez de fric à balancer dans une montagne de choses inutiles qu’ils auront la place de ranger dans le coffre de leur 4×4 polluant à souhait garé sur une place pour handicapé parce que c’était juste à côté de l’entrée de la Foire.


Si la thématique de cette année, sur le Japon, m’avait interpellé et interessé, de pareils propos ne me donnent pas envie de grand chose d’autre que de faire passer l’info sur à quel point on prend définitivement de manière absolue dans le commerce et marketing français le peuple pour un pigeon à lait (la vache à lait est encore trop intelligente pour être utilisée comme qualificatif à ce niveau là !).


Si vous aussi vous trouvez ça horriblement malvenu mais en même temps tellement représentatif de l’idéologie capitaliste et commerciale en France, je vous invite à partager cet article ou même à faire passer le lien vers la page incriminée sur Twitter / Facebook et tous les médias auxquels vous avez accès ! ;-)

D’ailleurs en passant, n’hésitez pas à visiter mon profil Twitter !

posté par Troll dans Coups de gueule avec aucun commentaire