The Troll's factory

Geekeries & pensées
-->

24heures de l’INSA de Lyon 2011 : Première soirée de folie

Un petit post sur le festival entièrement gratuit qui se déroule en ce moment sur le campus de La Doua à Lyon pour dire que la première soirée cette année a été très largement à la hauteur des messages de propagande sur la qualité de la programmation concerts.

Si la soirée a commencé doucement mais sûrement avec les très bons The Surgeries, qui nous ont emmenés sur un son résolument rock :

Le cœur de la soirée a clairement été le groupe Kiemsa (qui avait d’ailleurs le temps de scène le plus long) qui a littéralement enflammé la public avec un son entre un ska-punk très engagé et un hard-rock/métal hyper-énergique.
Hyper-énergique, d’ailleurs, c’est la première chose qui vient à l’esprit quand il est question de qualifier leur chanteur. Qu’il m’a fallu suivre de très près pour arriver à prendre en photo à l’arrêt, et ajouté au matériel photographique relatif que je possède, je ne peux du coup pas vous montrer de photos de très haute qualité, mais voici quelques extraits :

Sachez que Kiemsa est passé aux 24heures de l’INSA de Lyon à l’occasion de sa dernière tournée avant l’arrêt du groupe, prévue pour la fin d’année (« pour arrêter en beauté, au sommet de notre gloire ! », dixit le chanteur lui-même).

La nuit s’est terminée aux côté du groupe Irlandais Dolorentos qui nous a emmené sur des chemins plus rock’n’roll avec un son plus « délicat » ! Première fois qu’ils jouaient en France, les Dolorentos semblent avoir apprécié l’accueil de Lyon, espérons les revoir bientôt :) :

 

Enfin, le dernier groupe à monter sur scène pour clôturer cette première nuit de concerts étaient les électro-rock Nasser :

Malgré une super musique, on regrettera pour ce dernier groupe un son réellement beaucoup trop fort (et pourtant, je suis pas de ceux qui trouvent facilement que c’est trop fort!) qui, couplé à des problèmes techniques à répétition et à l’heure tardive, a quelques peu fait fuir le public pour un ultime rush sur les bus :

 

Share and Enjoy:
  • Print
  • PDF
  • Twitter
  • Facebook
  • LinkedIn
  • RSS
  • Wikio FR
  • Digg
  • del.icio.us
  • Google Bookmarks
  • Technorati
  • Sphinn
  • Mixx
  • Add to favorites
  • Live
  • Netvibes
  • Scoopeo
  • viadeo FR
  • Identi.ca
  • MySpace
  • StumbleUpon
  • Yahoo! Buzz
posté par Troll dans Pensées avec aucun commentaire

S’identifier en SSH sans mot de passe à l’aide d’une clé RSA — SSHA Authentication without password using a RSA key

Non seulement c’est plus sécurisé, mais en plus c’est quand même carrément plus pratique, voici comment configurer en 30 secondes (top chrono !) votre accès SSH sur votre serveur favoris à l’aide d’une clé RSA plutôt avec qu’un vieux mot de passe soit pas sécurisé, soit que vous n’arrivez pas à retenir :

Générer la clé : 10 secondes
$ ssh-keygen -t rsa
Generating public/private rsa key pair.
Enter file in which to save the key (/home/thouveni/.ssh/id_rsa):
Enter passphrase (empty for no passphrase):
Enter same passphrase again:
Your identification has been saved in /home/[utilisateur]/.ssh/id_rsa.
Your public key has been saved in /home/[utilisateur]/.ssh/id_rsa.pub.
The key fingerprint is:

La « propager » : 10 secondes :
$ cat $HOME/.ssh/id_rsa.pub | ssh [[email protected]]machine "mkdir -p .ssh; chmod 700 .ssh; cat >> .ssh/authorized_keys"
Note : si vous utilisez un port particulier (comme le port 42 par exemple), il faut rajouter « -p 42″ AVANT la commande entre guillemets, et APRÈS « [utilisateur]@machine » (entre les deux)

Tester que ça marche : 10 secondes
ssh [[email protected]]machine

Enjoy ;)

———————————– For our English readers : ———————————-

Not only it’s more secured, but much more praticle as well, here is how to configure in 30 seconds (timer in hand !) your SSH access to your favourite server using a RSA key instead of an old-fashionned password which is either not secured either secured but impossible to remember !

Generating the key: 10 seconds
$ ssh-keygen -t rsa
Generating public/private rsa key pair.
Enter file in which to save the key (/home/[user]/.ssh/id_rsa):
Enter passphrase (empty for no passphrase):
Enter same passphrase again:
Your identification has been saved in /home/[user]/.ssh/id_rsa.
Your public key has been saved in /home/[user]/.ssh/id_rsa.pub.
The key fingerprint is:

« Broadcasting » it: 10 seconds
$ cat $HOME/.ssh/id_rsa.pub | ssh [[email protected]]host "mkdir -p .ssh; chmod 700 .ssh; cat >> .ssh/authorized_keys"
Note : if you use a specific port (as for instance the 42 one), you have to add « -p 42″ BEFORE the command in quotes, and AFTER « [user]@host » (between the two)

Testing it works: 10 seconds
ssh [[email protected]]host

Enjoy ;)

Share and Enjoy:
  • Print
  • PDF
  • Twitter
  • Facebook
  • LinkedIn
  • RSS
  • Wikio FR
  • Digg
  • del.icio.us
  • Google Bookmarks
  • Technorati
  • Sphinn
  • Mixx
  • Add to favorites
  • Live
  • Netvibes
  • Scoopeo
  • viadeo FR
  • Identi.ca
  • MySpace
  • StumbleUpon
  • Yahoo! Buzz
posté par Troll dans Administration serveur,astuces,Geekeries avec aucun commentaire

Désactiver le STRICT MODE dans MariaDB // Disable STRICT MODE in MariaDB

For English readers, see the translated article at the bottom of the French part.

MySQL, c’est bien, c’est gratuit, c’est open, tout ça… Mais ça a ses limites, et notamment un tas de bugs.
Et puis en plus, depuis quelques temps, MySQL a un sacré inconvénient : Oracle.

Mais bon, c’est une longue discussion. Tout ça pour dire que si vous êtes ici c’est très certainement que vous êtes passé à MariaDB ! Très bon choix, je ne peux qu’approuver.

Cependant, notamment si vous êtes sous Debian (peut-être bien sous d’autres distros aussi), votre MariaDB va vous causer tout un tas de problèmes, notamment avec les CMS en vous renvoyant tout un tas d’erreurs que vous ne verriez jamais avec MySQL. C’est parce que le « strict mode » est activé par défaut dans MariaDB.

Et il est plutôt très difficile de comprendre comment le désactiver en cherchant sur Google… En effet les solutions que l’ont trouve nous proposent de modifier le fichier de conf et d’ajouter une ligne « sql_mode =  » etc. … Mais ça ne marche pas.

En fait, ça ne marche pas parce qu’il faut que cette ligne soit dans la section « [mysql] » de votre fichier de conf (qui s’appelle bien souvent my.cnf), sinon cela ne marchera jamais !!

Cherchez donc dans votre my.cnf ceci :

[mysql]

Et ajoutez juste en dessous cette ligne :
sql_mode ="NO_ENGINE_SUBSTITUTION,TRADITIONAL,NO_AUTO_CREATE_USER"

En vérifiant bien évidemment qu’il n’y a pas autre part dans le fichier une ligne « sql_mode=… » qui dit le contraire de ce qu’on vient d’ajouter.
Redémarrez MariaDB… Enjoy !

 

————- English version ———–

MySQL, it’s good, it’s free of charge, it’s open, etc. … But, it has some limitations, and particularly a certain amount of bugs.

Moreover, for a couple a months, MySQL has a serious drawback : Oracle.

But, well, it’s a long discussion. All of this to say that if you’re here reading this very post, it is likely that you’ve gone through MariaDB migration ! Very good choice, I’m forced to approve it.

Although, especially if you are using Debian (maybe in other distros too), your MariaDB will certainly cause you a couple of problems, especially with CMS, throwing lots of SQL errors you would never see with MySQL. It is because the « strict mode » is enable by default in MariaDB.

And it is really difficult to find out how to disable using your googling skills. Indeed the solutions we can find on the Internet suggest to modify the configuration fileto add a ligne « sql_mode=  » etc. … But this does not work.
In fact, this does not work because this ligne must be placed in the « [mysql] » section of your conf file (which is often named my.cnf), else this will never work !!

So, look for this in your my.cnf :

[mysql]

And add this line just after it :
sql_mode ="NO_ENGINE_SUBSTITUTION,TRADITIONAL,NO_AUTO_CREATE_USER"

Of course, checking that there is no other line « sql_mode=… » in the file saying the contrary of what we have just added.
Restart MariaDB… Enjoy !

Share and Enjoy:
  • Print
  • PDF
  • Twitter
  • Facebook
  • LinkedIn
  • RSS
  • Wikio FR
  • Digg
  • del.icio.us
  • Google Bookmarks
  • Technorati
  • Sphinn
  • Mixx
  • Add to favorites
  • Live
  • Netvibes
  • Scoopeo
  • viadeo FR
  • Identi.ca
  • MySpace
  • StumbleUpon
  • Yahoo! Buzz
posté par Troll dans Administration serveur avec aucun commentaire

Benchmark Dédibox V3 chez Online.net

Bon, en pleine installation serveur, je prends quand même le temps de faire quelques Benchmarks, et je me dis que ça en intéressera sûrement certains d’avoir les résultats (surtout ceux qui hésitent à choisir l’offre :) ).

La dédibox V3 est fraichement installée, rien ne tourne dessus, aucun paquet supplémentaire si ce n’est le logiciel hardinfo et ses dépendances pour le benchmark.

Tout d’abord, hdparm (débits disque) :

*:~# free -m
total used free shared buffers cached
Mem: 1980 228 1751 0 87 85
-/+ buffers/cache: 55 1924
Swap: 2047 0 2047
*:~# hdparm -t /dev/sda

/dev/sda:
Timing buffered disk reads: 238 MB in 3.01 seconds = 79.01 MB/sec
*:~# hdparm -T /dev/sda

/dev/sda:
Timing cached reads: 1374 MB in 2.00 seconds = 686.92 MB/sec
*:~# hdparm -t /dev/sda

/dev/sda:
Timing buffered disk reads: 242 MB in 3.02 seconds = 80.21 MB/sec
*:~# hdparm -T /dev/sda

/dev/sda:
Timing cached reads: 1358 MB in 2.00 seconds = 679.22 MB/sec

Espace disque et utilisation RAM à vide :

(j’ai choisir une partition de 2G de swap au lieu de 1G proposé par défaut)

Sys. de fich. Tail. Occ. Disp. %Occ. Monté sur
/dev/sda2 145G 1,8G 136G 2% /
tmpfs 991M 0 991M 0% /lib/init/rw
proc 0 0 0 - /proc
sysfs 0 0 0 - /sys
procbususb 0 0 0 - /proc/bus/usb
udev 10M 480K 9,6M 5% /dev
tmpfs 991M 0 991M 0% /dev/shm
devpts 0 0 0 - /dev/pts
/dev/sda1 190M 26M 155M 14% /boot

Maintenant, le bench HardInfo :

hardinfo
Computer
Summary
Operating System
Kernel Modules
Boots
Languages
Filesystems
Shared Directories
Display
Network Interfaces
Users
Devices
Processor
Memory
PCI Devices
USB Devices
Printers
Battery
Sensors
Input Devices
Storage
Benchmarks
CPU ZLib

*** Warning: Cannot load ZLib: /usr/lib/libz.so: Ne peut ouvrir le fichier d'objet partagé: Aucun fichier ou répertoire de ce type

CPU Fibonacci
CPU MD5
CPU SHA1
CPU Blowfish
FPU Raytracing

Computer
********

Summary
-------

-Computer-
Processor : VIA Nano processor U2250 (1.6GHz Capable)
Memory : 2028MB (70MB used)
Operating System : Debian GNU/Linux 5.0.4
User Name : root (root)
Date/Time : lun 27 déc 2010 04:22:39 CET
-Display-
Resolution : 0x0 pixels
OpenGL Renderer : Unknown
X11 Vendor : (null)
-Multimedia-
Audio Adapter : (null)
-Input Devices-
Macintosh mouse button emulation
PC Speaker
Sleep Button
Power Button
Power Button
-Printers-
No printers found
-IDE Disks-

Operating System
----------------

-Version-
Kernel : Linux 2.6.32-bpo.5-amd64 (x86_64)
Compiled : #1 SMP Mon Dec 13 17:10:39 UTC 2010
C Library : GNU C Library version 2.7 (stable)
Distribution : Debian GNU/Linux 5.0.4
-Current Session-
Computer Name : nttserv
User Name : root (root)
Home Directory : /root
Desktop Environment : Terminal
-Misc-
Uptime : 24 minutes
Load Average : 0,00, 0,00, 0,00

Kernel Modules
--------------

-Loaded Modules-
evdev : Input driver event char devices
dcdbas : Dell Systems Management Base Driver (version 5.6.0-3.2)
i2c_viapro : vt82c596 SMBus driver
snd_pcm : Midlevel PCM code for ALSA.
psmouse : PS/2 mouse driver
snd_timer : ALSA timer interface
button : ACPI Button Driver
processor : ACPI Processor Driver
shpchp : Standard Hot Plug PCI Controller Driver
serio_raw : Raw serio driver
i2c_core : I2C-Bus main module
snd : Advanced Linux Sound Architecture driver for soundcards.
pci_hotplug : PCI Hot Plug PCI Core
soundcore : Core sound module
snd_page_alloc : Memory allocator for ALSA system.
pcspkr : PC Speaker beeper driver
ext3 : Second Extended Filesystem with journaling extensions
jbd
mbcache : Meta block cache (for extended attributes)
raid10
raid456
async_raid6_recov : asynchronous RAID-6 recovery api
async_pq : asynchronous raid6 syndrome generation/validation
raid6_pq
async_xor : asynchronous xor/xor-zero-sum api
xor
async_memcpy : asynchronous memcpy api
async_tx : Asynchronous Bulk Memory Transactions API
raid1
raid0
multipath
linear
md_mod
sd_mod : SCSI disk (sd) driver
crc_t10dif : T10 DIF CRC calculation
ata_generic : low-level driver for generic ATA
pata_via : low-level driver for VIA PATA
ehci_hcd : USB 2.0 'Enhanced' Host Controller (EHCI) Driver
uhci_hcd : USB Universal Host Controller Interface driver
libata : Library module for ATA devices
usbcore
nls_base
scsi_mod : SCSI core
e1000e : Intel(R) PRO/1000 Network Driver
thermal : ACPI Thermal Zone Driver
fan : ACPI Fan Driver
thermal_sys : Generic thermal management sysfs support

Boots
-----

-Boots-
Mon Dec 27 03:58 - 04:22 (00:24) : Kernel 2.6.32-bpo.5-amd
Mon Dec 27 03:53 - 03:56 (00:02) : Kernel 2.6.32-bpo.5-amd
Mon Dec 27 03:04 - 03:56 (00:52) : Kernel 2.6.32-bpo.5-amd

Languages
---------

-Available Languages-
français : French locale for France
french : French locale for France
fr_FR : French locale for France
[email protected] : French locale for France with Euro
fr_FR.iso88591 : French locale for France
fr_FR.iso885915 : French locale for France with Euro

Filesystems
-----------

-Mounted File Systems-
/dev/sda2 : 144,5 GiB total, 136,3 GiB free
tmpfs : 990,3 MiB total, 990,3 MiB free
proc : 0,0 B total, 0,0 B free
sysfs : 0,0 B total, 0,0 B free
procbususb : 0,0 B total, 0,0 B free
udev : 10,0 MiB total, 9,5 MiB free
tmpfs : 990,3 MiB total, 990,3 MiB free
devpts : 0,0 B total, 0,0 B free
/dev/sda1 : 189,9 MiB total, 155,0 MiB free

Shared Directories
------------------

-SAMBA-
Cannot open /etc/samba/smb.conf
-NFS-

Display
-------

-Display-
Resolution : 0x0 pixels
Vendor : (null)
Version : (null)
-Monitors-
-Extensions-

Network Interfaces
------------------

-Network Interfaces-
lo : Sent 0,13MiB, received 0,13MiB (127.0.0.1)
eth0 : Sent 3,72MiB, received 21,99MiB (88.191.132.66)
eth1 : Sent 0,00MiB, received 0,00MiB

Users
-----

-Human Users-
pcinfoweb
-System Users-
root : root
daemon : daemon
bin : bin
sys : sys
sync : sync
games : games
man : man
lp : lp
mail : mail
news : news
uucp : uucp
proxy : proxy
www-data : www-data
backup : backup
list : Mailing List Manager
irc : ircd
gnats : Gnats Bug-Reporting System (admin)
nobody : nobody
libuuid
Debian-exim
statd
bind
ntpd
sshd

Devices
*******

Processor
---------

-Processor-
Name : VIA Nano processor U2250 (1.6GHz Capable)
Family, model, stepping : 6, 15, 3 (Centaur i386 class)
Vendor : CentaurHauls
-Configuration-
Cache Size : 1024kb
Frequency : 1595,00MHz
BogoMIPS : 3191,00
Byte Order : Little Endian
-Features-
FDIV Bug : yes
HLT Bug : yes
F00F Bug : yes
Coma Bug : yes
Has FPU : yes
-Capabilities-
fpu : Floating Point Unit
vme : Virtual 86 Mode Extension
de : Debug Extensions - I/O breakpoints
pse : Page Size Extensions (4MB pages)
tsc : Time Stamp Counter and RDTSC instruction
msr : Model Specific Registers
pae : Physical Address Extensions
mce : Machine Check Architeture
cx8 : CMPXCHG8 instruction
apic : Advanced Programmable Interrupt Controller
sep : Fast System Call (SYSENTER/SYSEXIT)
mtrr : Memory Type Range Registers
pge : Page Global Enable
mca : Machine Check Architecture
cmov : Conditional Move instruction
pat : Page Attribute Table
clflush : Cache Line Flush instruction
acpi : Thermal Monitor and Software Controlled Clock
mmx : MMX technology
fxsr : FXSAVE and FXRSTOR instructions
sse : SSE instructions
sse2 : SSE2 (WNI) instructions
ss : Self Snoop
tm : Thermal Monitor
pbe : Pending Break Enable
syscall : SYSCALL and SYSEXIT instructions
nx : No-execute Page Protection
lm
constant_tsc
up
rep_good
pni
monitor
vmx
est
tm2
ssse3
cx16
xtpr
rng
rng_en
ace
ace_en
ace2
phe
phe_en
lahf_lm

Memory
------

-Memory-
Total Memory : 2028088 kB
Free Memory : 1786444 kB
Buffers : 10888 kB
Cached : 171048 kB
Cached Swap : 0 kB
Active : 139536 kB
Inactive : 67096 kB
Active(anon) : 24704 kB
Inactive(anon) : 484 kB
Active(file) : 114832 kB
Inactive(file) : 66612 kB
Unevictable : 0 kB
Mlocked : 0 kB
Virtual Memory : 2096472 kB
Free Virtual Memory : 2096472 kB
Dirty : 8 kB
Writeback : 0 kB
AnonPages : 24704 kB
Mapped : 9004 kB
Shmem : 492 kB
Slab : 19132 kB
SReclaimable : 13572 kB
SUnreclaim : 5560 kB
KernelStack : 560 kB
PageTables : 2108 kB
NFS_Unstable : 0 kB
Bounce : 0 kB
WritebackTmp : 0 kB
CommitLimit : 3110516 kB
Committed_AS : 87912 kB
VmallocTotal : 34359738367 kB
VmallocUsed : 274392 kB
VmallocChunk : 34359458584 kB
HardwareCorrupted : 0 kB
HugePages_Total : 0
HugePages_Free : 0
HugePages_Rsvd : 0
HugePages_Surp : 0
Hugepagesize : 2048 kB
DirectMap4k : 7488 kB
DirectMap2M : 2056192 kB

PCI Devices
-----------

-PCI Devices-
Host bridge : VIA Technologies, Inc. VX800 Host Bridge
Host bridge : VIA Technologies, Inc. VX800/VX820 Error Reporting
Host bridge : VIA Technologies, Inc. VX800/VX820 Host Bus Control
Host bridge : VIA Technologies, Inc. VX800 PCI to PCI Bridge
Host bridge : VIA Technologies, Inc. VX800/VX820 Power Management Control
PIC : VIA Technologies, Inc. VX800/VX820 APIC and Central Traffic Control
Host bridge : VIA Technologies, Inc. VX800/VX820 Scratch Registers
Host bridge : VIA Technologies, Inc. VX800/VX820 North-South Module Interface Control
VGA compatible controller : VIA Technologies, Inc. Device 1122
PCI bridge : VIA Technologies, Inc. VX800/VX820 PCI Express Root Port
PCI bridge : VIA Technologies, Inc. VX800/VX820 PCI Express Root Port
PCI bridge : VIA Technologies, Inc. VX800/VX820 PCI Express Root Port
IDE interface : VIA Technologies, Inc. VX800 Serial ATA and EIDE Controller
USB Controller : VIA Technologies, Inc. VT82xxxxx UHCI USB 1.1 Controller
USB Controller : VIA Technologies, Inc. VT82xxxxx UHCI USB 1.1 Controller
USB Controller : VIA Technologies, Inc. USB 2.0
ISA bridge : VIA Technologies, Inc. VX800/VX820 Bus Control and Power Management
Host bridge : VIA Technologies, Inc. VX800/VX820 South-North Module Interface Control
PCI bridge : VIA Technologies, Inc. Device b353
Ethernet controller : Intel Corporation 82574L Gigabit Network Connection
Ethernet controller : Intel Corporation 82574L Gigabit Network Connection

USB Devices
-----------

Printers
--------

-Printers-
No printers found

Battery
-------

-No batteries-
No batteries found on this system

Sensors
-------

Input Devices
-------------

-Input Devices-
Macintosh mouse button emulation
PC Speaker
Sleep Button
Power Button
Power Button

Storage
-------

-IDE Disks-

Benchmarks
**********

CPU ZLib
--------

-CPU ZLib-
This Machine : 0,000
PowerPC 740/750 (280.00MHz) : 2150.597408
Intel(R) Celeron(R) M processor 1.50GHz : 8761.604561

CPU Fibonacci
-------------

-CPU Fibonacci-
This Machine : 5,583
Intel(R) Celeron(R) M processor 1.50GHz : 8.1375674
PowerPC 740/750 (280.00MHz) : 58.07682

CPU MD5
-------

-CPU MD5-
This Machine : 39,310
PowerPC 740/750 (280.00MHz) : 7.115258
Intel(R) Celeron(R) M processor 1.50GHz : 38.6607998

CPU SHA1
--------

-CPU SHA1-
This Machine : 35,914
PowerPC 740/750 (280.00MHz) : 6.761451
Intel(R) Celeron(R) M processor 1.50GHz : 49.6752776

CPU Blowfish
------------

-CPU Blowfish-
This Machine : 21,352
Intel(R) Celeron(R) M processor 1.50GHz : 26.1876862
PowerPC 740/750 (280.00MHz) : 172.816713

FPU Raytracing
--------------

-FPU Raytracing-
This Machine : 19,973
Intel(R) Celeron(R) M processor 1.50GHz : 40.8816714
PowerPC 740/750 (280.00MHz) : 161.312647

Voilà, bonne soirée :)

Share and Enjoy:
  • Print
  • PDF
  • Twitter
  • Facebook
  • LinkedIn
  • RSS
  • Wikio FR
  • Digg
  • del.icio.us
  • Google Bookmarks
  • Technorati
  • Sphinn
  • Mixx
  • Add to favorites
  • Live
  • Netvibes
  • Scoopeo
  • viadeo FR
  • Identi.ca
  • MySpace
  • StumbleUpon
  • Yahoo! Buzz
posté par Troll dans Administration serveur,Geekeries avec aucun commentaire

Enregistrer le son système (qui « sort des enceintes ») sous Fedora (ou GNU/Linux) avec PulseAudio

Ah ! J’ai enfin trouvé ! (enfin, c’est pas moi qui a trouvé, mais … euh bon, on s’en fout).

Depuis le temps que je me morfonds sur le fait qu’il soit si simple sous Windows d’enregistrer le son sortant du PC avec AudaCity (en sélectionnant « Mixeur » comme micro dans AudaCity) et que ce soit quasiment impossible à faire même avec des manips très complexes… Eh ben ça y est ! J’ai la solution !

La solution s’appelle « pavucontrol ». C’est un petit utilitaire qui permet de bidouiller un peu du côté de PulseAudio, et notamment de bidouiller en live.

Il va vous permettre notamment de changer l’entrée de son qu’utilise Audacity lorsqu’il est en train d’enregistrer pour la mettre sur le son système.

Les noms que je vais utiliser dépendront peut-être de votre installation / configuration, en espérant que vous soyez quand même capable d’utiliser la manip’ ;)

Voici donc la manipulation à effectuer :

  1. Installer pavucontrol (sous fedora : sudo yum install pavucontrol)
  2. Lancer pavucontrol (en mode utilisateur cela suffit) depuis une console ou depuis krunner en tapant « pavucontrol ».
  3. Lancer audacity et lancer l’enregistrement.
  4. Aller dans l’onglet « Recording » de pavucontrol.
  5. Vérifiez en bas à droite que la liste de sélection est sur « Applications ».
  6. Vous devez normalement voir une seule entrée comme ceci :

    pavucontrol-audacity-recording

    pavucontrol-audacity-recording

  7. Maintenant cliquez sur la sorte de bouton qu’il y a à gauche des boutons de protection (le petit bouclier) et de mutage (le haut parleur barré), une liste déroulante apparaît. Sélectionnez « Monitor of Internal Audio Analog Stereo » (en français cela donnera certainement « Moniteur Audio Interne » ou quelque-chose du genre ;) Même si je ne sais pas si pavucontrol est traduit en FR :) ).
  8. Voilà, maintenant ce que AudaCity enregistre, c’est le son système ;)

Si vous avez des problèmes en effectuant cette manipulation, bien que je ne sois pas un professionnel de PulseAudio (puisque j’ai pas trouvé cette astuce seul :D) vous pouvez poster un commentaire et j’essaierai de vous donner un coup de main comme je pourrai ;)

Enjoy & à très bientôt ;) (n’hésitez pas notamment à me suivre sur Twitter ici).

EDIT : Et en passant, c’est sur Fedora-Fr que j’ai découvert pavucontrol :)

Share and Enjoy:
  • Print
  • PDF
  • Twitter
  • Facebook
  • LinkedIn
  • RSS
  • Wikio FR
  • Digg
  • del.icio.us
  • Google Bookmarks
  • Technorati
  • Sphinn
  • Mixx
  • Add to favorites
  • Live
  • Netvibes
  • Scoopeo
  • viadeo FR
  • Identi.ca
  • MySpace
  • StumbleUpon
  • Yahoo! Buzz
posté par Troll dans astuces,Geekeries,High-tech avec 10 commentaires

J’ai rencontré un troll qui marchait dans la forêt…

Une vidéo mythique pour un personnage mythique !

Je vous fais part d’une trouvaille qu’il est bon de regarder lors d’une déprime passagère ou même profonde : guérison assurée !

Share and Enjoy:
  • Print
  • PDF
  • Twitter
  • Facebook
  • LinkedIn
  • RSS
  • Wikio FR
  • Digg
  • del.icio.us
  • Google Bookmarks
  • Technorati
  • Sphinn
  • Mixx
  • Add to favorites
  • Live
  • Netvibes
  • Scoopeo
  • viadeo FR
  • Identi.ca
  • MySpace
  • StumbleUpon
  • Yahoo! Buzz
posté par Troll dans Geekeries,humour avec aucun commentaire

Cher Tagada PouetPouet…

Des fois, on reçoit des mails étonnants !

Par exemple, celui que j’ai reçu toute à l’heure du service PingDom :

Effectivement, comme dirait l’autre « C’est ça aussi de choisir des pseudos pourris ».

Ouais, c’est peut-être un pseudo pourri, mais j’aurais raté une bonne tranche de rire si j’avais pas choisi ça en m’inscrivant sur PingDom ! :)

Share and Enjoy:
  • Print
  • PDF
  • Twitter
  • Facebook
  • LinkedIn
  • RSS
  • Wikio FR
  • Digg
  • del.icio.us
  • Google Bookmarks
  • Technorati
  • Sphinn
  • Mixx
  • Add to favorites
  • Live
  • Netvibes
  • Scoopeo
  • viadeo FR
  • Identi.ca
  • MySpace
  • StumbleUpon
  • Yahoo! Buzz
posté par Troll dans Geekeries,humour avec 2 commentaires

Utiliser buildconf avec la version autoconf de son choix // Use buildconf with a specific autoconf version

As usual, for international readers, the english version is below, at the end of the French version ;-)

Alors, on va encore m’accuser de publier que des billets geeks, et court pour celui-ci en plus, mais c’est tellement galère à chercher sur le net, que je ne peux m’empêcher de partager cette astuce avec vous :)

Passons aux choses intéressantes : Il peut être intéressant, voire indispensable (et ça vous intéressera majoritairement dans le cas où c’est indispensable, n’est-ce pas :) ) de pouvoir utiliser une vieille version de autoconf, notamment la fameuse 2.13, à la place votre super version hyper à jour utilisée par votre système GNU/Linux. Cependant, la question toute bête : bordel comment on fait pour dire à buildconf d’utiliser une autre version que celle par défaut du système ?

Eh bien, si vous avez passé une heure à chercher sur internet avant d’atterrir ici, vous allez être peut-être un peu déçu par la simplicité de la chose, mais bon, on n’échappe pas aux lois de Murphy ! :

export PHP_AUTOCONF=`which autoconf-2.13`

Note : ceci est l’exemple pour la compilation de PHP, pour la compilation d’un autre programme cela ressemblera très certainement à cela, je ne peux cependant pas donner de généralité !

Voilà c’est fini. Il suffit de taper cela dans votre console juste avant d’exécuter la commande « ./builconf » (ou généralement « ./buildconf –force » mais peu importe). Attention, cependant, vous devez taper cette commande et celle du buildconf dans la même console, évidemment.

J’espère que vous vous sentez soulagés ;-) Notamment si vous étiez en train d’essayer d’installer…humm… php depuis les sources ? ;-)

Merci à MaGeekGuy pour l’astuce :)

————————————————————————————————- Lire la suite…

Share and Enjoy:
  • Print
  • PDF
  • Twitter
  • Facebook
  • LinkedIn
  • RSS
  • Wikio FR
  • Digg
  • del.icio.us
  • Google Bookmarks
  • Technorati
  • Sphinn
  • Mixx
  • Add to favorites
  • Live
  • Netvibes
  • Scoopeo
  • viadeo FR
  • Identi.ca
  • MySpace
  • StumbleUpon
  • Yahoo! Buzz
posté par Troll dans Administration serveur,astuces,Geekeries,Scripts, astuces, dév. web avec aucun commentaire

La vache ! [Quelques chiffres et quelques significations – Relativisons la technologie]

twitter facebookSalut à tous,

Chers lecteurs, avez-vous déjà vu des chiffres qui vous impressionnent au point de vous demander, vraiment, si les choses tournent rond ?

Je ne parle pas de chiffres « simplement impressionants » comme savoir que, alors que la moyenne de densité de population de l’Europe est 32 hbt/km², Monaco a pour sa part environs 16 000 hbt / km² (eh ouais… ), ou encore savoir que dans une usine de montage d’Airbus (en Europe donc :) ), la minute de panne sur un pont roulant est de l’ordre de 30 000 € de perte (allez-y, je vous en prie, comptez le prix d’une demi-heure de panne…).

Non non, je parle de chiffres encore plus impressionants, surtout parce qu’ils sont d’actualité et parce qu’ils pourraient bien avoir une signification décisive…

Ces chiffres, ce seraient par exemple le nombre de nouveaux inscrits par jour sur les réseaux sociaux. Oui, pourquoi pas ?

Regardez, par exemple, Twitter accueille chaque jour, non pas 10 000, non pas 100 000 mais bien 300 000 (environs) nouveaux utilisateurs chaque JOUR sur son réseau (soit presque la population de Malte, et environs 600 fois la population de mon village natal).

Impressionant, n’est-ce pas ? Eh bien vous n’êtes pas au bout de vos surprises : Facebook maintenant.

Facebook accueille chaque jour environs 725 000 nouveaux utilisateurs sur son réseau, 725 000 vous avez bien lu, une fois et demi la population du Luxembourg, chaque jour !

En France, environs un français sur 6 aurait un compte facebook « actif ».

Côté nouvelles technos, il y a aussi les téléphones, avec actuellement plus d’1 téléphone portable pour deux personnes sur Terre (oui oui, on est, à la louche, 6 à 7 milliards, et beh ouais, il y a la moitié de ça en téléphones portables), alors que pourtant on est loin des même chiffre pour l’accès à l’eau potable.

Pendant qu’on parle des téléphones portables, voyons la vague smartphone maintenant : l’AppStore d’Apple comptait en janvier dernier environs 125 000 applications, on a d’ores-et-déjà dépassé les 300 000 applications disponibles sur l’AppStore. Et Android, s’il est loin derrière en nombre, n’est pas à la ramasse au niveau croissance, avec 25 000 applications en janvier dernier, Android compte déjà désormais plus de 100 000 applications sur son Android Market.

On poste chaque semaine sur Facebook plusieurs milliards de liens, que se passerait-il si chaque minute passée à poster un lien sur Facebook était passée à chercher une solution à la misère dans le monde ? Environs 32 années de recherche de solutions à la misère dans le monde seraient gagnées par jour.

32 années par jour… Je vous laisse cogiter sur ce chiffre, on se retrouve la prochaine fois :)

Share and Enjoy:
  • Print
  • PDF
  • Twitter
  • Facebook
  • LinkedIn
  • RSS
  • Wikio FR
  • Digg
  • del.icio.us
  • Google Bookmarks
  • Technorati
  • Sphinn
  • Mixx
  • Add to favorites
  • Live
  • Netvibes
  • Scoopeo
  • viadeo FR
  • Identi.ca
  • MySpace
  • StumbleUpon
  • Yahoo! Buzz
posté par Troll dans Geekeries,Pensées avec aucun commentaire

Android : Utiliser Opera Mobile comme navigateur par défaut / Use Opera Mobile as your default browser

For international readers, go to the bottom for the English version

Salut tout le monde,

Opera a sorti très récemment (le 09/11) son navigateur très attendu & très utilisé sur Windows mobile : Opera Mobile !

Comment ça ? Opera sur Android ? Mais je l’avais déjà !
Non petit padawan, ce que tu avais c’était Opera Mini (et la différence est grande, mais ce n’est pas l’objet de mon billet).

Cependant il y a un léger soucis : Android (du moins c’est le cas sur Android 2.2 « Froyo ») ne reconnaît pas Opera Mobile (et pourtant ça fonctionne avec Opera Mini) comme navigateur !

Ainsi, il est impossible de choisir Opera Mobile comme navigateur par défaut dans la petite fenêtre de choix du navigateur qui s’affiche en temps normal lorsque plusieurs navigateurs sont installés sur votre Androphone et que vous n’en avez pas sélectionné un par défaut.

L’astuce est un magnifique bidouillage mais en retour vous pourrez enfin utiliser à coeur joie Opera Mobile.

Il s’agit d’installer l’application « Browser Chooser » que vous pouvez trouver sur le Market Android (il y a deux versions, une payante et une gratuite) puis de la configurer de manière à ce qu’elle lance Opera Mobile par défaut… et ensuite sélectionner « Browser Chooser » comme application par défaut pour les liens Internet sur votre Androphone :

Note : Si vous aviez déjà mis un autre navigateur sur votre androphone et que vous avez déjà sélectionné un navigateur par défaut dans ce cas il vous faut d’abord « supprimer les défauts associés » à votre navigateur par défaut actuel en faisant : Paramètres >> Applications >> Développement >> Gérer les applications >> Sélectionner votre navigateur par défaut actuel >> Effacer les associations (« clear defaults » en anglais… j’ai pas la version FR désolé ;) ).

  1. Télécharger et installer « Browser chooser » depuis le Market Android
  2. Lancer Browser Chooser
  3. Tapez sur « Settings » :

    browser_chooser

    Android Application : Browser Chooser

  4. Sélectionnez « Use default ? » :

    browser_chooser

    Android Application : Browser Chooser Settings

  5. Tapez ensuite sur « Default browser » juste en dessous, puis sélectionnez Opera Mobile :

    browser_chooser

    Android Application : Browser Chooser Settings Default Browser

  6. Maintenant, lancez « Internet » avec le navigateur fourni avec Android, ou lancez n’importe quel lien Internet en fait (dans un mail par exemple) et sélectionnez Browser Chooser comme application par défaut pour cette action :

    android_default_browser

    Android Default Browser Choice

Voilà c’est terminé !

Enjoy ;-)

—————————– Now for English / International readers ;-) —————————–

Hi folks,

Opera Softwares recently released (11/09) their long-awaited browser & also very used browser on Windows Mobile : Opera Mobile !

Wtf ?! Opera on Android ? Well.. I already got it !

No, young padawan, what you got was Opera Mini (which is way different from Opera Mobile, but that’s not the subject of this article).

Whereas, there is a little issue with Opera Mobile… : Android (at least Android 2.2 « Froyo ») does not recognize Opera Mobile as a browser (although it works with Opera Mini….) !

Thus, it’s impossible to choose Opera Mobile as default browser in the browser choice window which is displayed – normally – when you have more than one browser installed on your androphone without having selected one of them as a default for opening links.

The tip is now a wonderful do-it-yourself, but quite simple : You have to install an application called « Browser chooser », which can be found on the Android Market (there are two versions : one free and one charged, select the free) and then configure Browser Chooser to use Opera Mobile as its default browser… your Android to set Browser Chooser as a default browser for you androphone :

Nota bene : If you already have installed another browser on your androphone and you set it as default browser, in this case you have to « clear defaults » of this browser before by following these steps : Settings >> Applications >> Development >> Manage applications >> Select your actual default browser >> « Clear defaults ».

  1. Download & install « Browser chooser » from the Android Market.
  2. Launch Browser  Chooser
  3. Tap on « Settings » :

    browser_chooser

    This is a legend

  4. Then check « Use default ? » :
    browser_chooser

  5. Then tap on « Default browser » and choose « Opera Mobile » :

browser_chooser 6. Now, launch « Internet » with the Android built-in browser or any other link (as in a e-mail) and select « Browser Chooser » as the default application for this action :

android_default_browser

Here it is !

Enjoy ;)

Share and Enjoy:
  • Print
  • PDF
  • Twitter
  • Facebook
  • LinkedIn
  • RSS
  • Wikio FR
  • Digg
  • del.icio.us
  • Google Bookmarks
  • Technorati
  • Sphinn
  • Mixx
  • Add to favorites
  • Live
  • Netvibes
  • Scoopeo
  • viadeo FR
  • Identi.ca
  • MySpace
  • StumbleUpon
  • Yahoo! Buzz
posté par Troll dans Non classé avec aucun commentaire